Tous les champs sont obligatoires!

devenir mannequin

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR POUR VOUS LANCER DANS LE MONDE DU MANNEQUINAT :





La licence d’état

Une véritable agence de mannequins détient obligatoirement une licence d’état, délivrée par le préfet, qui lui autorise à faire du placement légal de mannequins. Seuls les titulaires d’une licence d’agence de mannequins ont le droit de placer de mannequins en France. L’agence, titulaire de la licence d’agence de mannequins, est le seule intermédiaire habilité à mettre en relation un utilisateur et un mannequin. Toute agence qui n’a pas cette licence n’est en aucun cas une agence de mannequins.

GARANTIE FINANCIÈRE

Une véritable agence de mannequins détient obligatoirement une garantie financière assurant le paiement des sommes dues à l’occasion de la prestation du mannequin. L’agence doit ainsi, pour être agréée, justifier annuellement d’une garantie financière supérieure à 6 % de la masse salariale de l’agence, et supérieure à 15 200 euros (minimum obligatoire révisable par décret) en guise de garantie de rémunération des mannequins et de paiement de leurs cotisations aux organismes de sécurité sociale.

LE STATUT FREE-LANCE N’EXISTE PAS

Pour éviter les dérives et la propagation de fausses agences de mannequins qui seraient tentées de prendre forme en référençant des indépendants, le statut du mannequin free-lance n’existe pas. Bien qu’il apparaisse dans la liste des professions libérales suggérée par l’URSSAF, il n’est pas applicable, tout comme le statut de « policier free-lance » n’est pas envisageable. Seules les véritables agences de mannequins détenant la licence d’agence de mannequins sont habilitées à formuler des factures pour une prestation « mannequinat ».

Les fausses agences

Certaines agences n’ont aucune existence légale et jouent sur des vides juridiques en intervenant maladroitement sur le marché des agences de mannequins. Bien souvent, tous les candidats sont retenus comme pour piéger le plus grand nombre de personnes. Tout comme pour les escroqueries aux castings, les fausses agences de mannequins proposent souvent des contrats incluant d’importants frais d’inscription et/ou la constitution d’un book photo honéreux. Certaines se contentent de mettre à disposition des mannequins et de toucher des commissions sans y être autorisé.

ÉCOLES DE MANNEQUINS

De nombreuses « écoles de mannequins » proposent des formations ou des stages de conseils relatifs au mannequinat (techniques de posture pour apprendre à défilé, savoir-vivre, plan de carrière, amélioration de l’élocution, confiance en soit…). Ces entreprises commerciales procurent parfois l’accès à certains réseaux (agences de castings, maquilleurs, coiffeurs, stylistes, autres mannequins, photographes, futurs clients…) mais attention aux escroqueries car elles n’assurent aucune débouché.

RÔLE DE L’AGENCE

L’agence monte l’image de ses mannequins afin de les faire progresser dans leur carrière, leur promotion (programmation de séances photo tests pour constituer un book et des composites, présentation auprès de son fichier clients et sur son site web…) et négocie leurs prestations. En aucun cas une agence de mannequins ne vend des books ni ne facture de frais d’inscription (ne pas confondre avec certaines agences dites « de casting » réalisant parfois des fortunes à la solde des candidats).

CANDIDATURES SPONTANÉES

Les candidatures spontanées sont à envoyer par e-mail (un formulaire de candidature spécifique aux recrutements est présenté sur chaque site d’agence) ou par voie postale (joindre une enveloppe timbrée avec vos coordonnées pour obtenir une réponse). Les agences de mannequins présélectionnent les candidats à partir de leur CV artistique (nom, prénom, date/lieu de naissance, coordonnées, mensurations, expériences…) et de photos représentatives en bonne définition. Même si la détention éventuelle d’un book professionnel est un atout valorisant pour favoriser l’aperçu d’un recruteur.

LES CASTINGS

Tout au long de sa carrière, un mannequin est constamment mis en concurrence. Les castings font indéniablement partie du quotidien. Comme pour tout recrutement, une candidature exige d’être soignée : le candidat doit mettre toutes les chances de sont coté pour correspondre à l’image que le recruteur souhaite associer à son produit. Il n’y a malheureusement pas de place pour tout le monde : avec généralement beaucoup de candidats pour très peu de sélectionnés, le casting est un exercice frustrant. La concurrence est rude et parfois implacable.

STOP AUX APRIORIS

Une image plus ou moins flatteuse du métier de mannequin montrent des top models menant la vie de star. Cependant être mannequin rime-t-il nécessairement avec « reine des podiums » ? La réalité n’est pas souvent si glamour mais plutôt injuste : les clients et les agences reçoivent quotidiennement de nombreuses candidatures, près de 5000 mannequins se bousculent pour saisir des contrats donc ce n’est pas parce qu’un mannequin passe une annonce que les recruteurs vont se bousculer à sa porte. Malgré les avantages de la profession, un bon mannequin fait preuve d’humilité car il n’est ni le centre du monde.

Sexe, drogue et alcool

Le mannequin gagne sa vie grâce à son image, une image de marque difficile à se créer et à défendre coûte que coûte pour espérer s’insérer durablement sur le marché. Si certaines célébrités usent de scandales pour accroître leur notoriété, les comportements déplacés ou le manque de rigueur dans la profession peuvent gravement disqualifier un candidat au mannequinat. Le mannequinat est un métier fortement concurrentiel qui ne laisse pas de place à la débauche : le manque de sommeil, l’alcool, les drogues et les autres conduites à risques favorisent une dégradation physique.

L’ANOREXIE

« Avoir la taille mannequin » : les créateurs de mode conçoivent des vêtements sur des silhouettes très élancées pour mettre en valeur une fluidité. Ainsi faire des régimes pour perdre des kilos jugés superflus est devenu une obsession chez certains candidats au mannequinat. On estime que à 16 ans, 1 fille sur 4 s’est déjà imposé ce genre de régimes souvent mal conduis et beaucoup trop restrictifs favorisant l’apparition de comportements alimentaires déviants comme l’anorexie et/ou la boulimie. En France, près de 2% des filles de 12 à 20 ans sont anorexiques et statistiquement 15% d’entre elles vont mourir de leur maladie.

CASTINGS, CONCOURS & OPEN-CALL

Les agences organisent parfois des castings ou des concours de mannequins dans les grandes villes pour dénicher de nouvelles perles rares… d’autres proposent des open-call, heures de casting directement à l’agence de façon hebdomadaire où chacun peut venir présenter sa candidature. L’avantage des castings, des concours et des open-call réside dans le fait qu’agence qui refuse une candidature par courrier (défaillance de présentation, mauvaise qualité des photos,…) peut éventuellement l’accepter lors d’une rencontre.